Construction des ports argentins par les entreprises françaises au début du XXème siècle

L’article proposé est une pré-publication. L’article définitif sera publié dans les actes du colloque : 3CFHC – TROISIÈME CONGRÈS FRANCOPHONE D’HISTOIRE DE LA CONSTRUCTION (Nantes, juin 2017).

Résumé :

A la fin du XIXème siècle et au début du XXème, l’Argentine a lancé un processus de modernisation de ses infrastructures portuaires. Trois de ses principaux ouvrages ont été concédés à des entreprises et des ingénieurs français, en tenant compte lors des adjudications
du prestige de la technologie française de l’époque et de la  formation et l’expérience de ses équipes dans ce type de construction. Les ports étudiés seront ceux de Rosario, Arroyo Pareja, Mar del Plata et Quequen. L’apport principal de cet article sera d’une part d’analyser pour la première fois de manière conjointe, la trajectoire professionnelle de quelques ingénieurs français qui ont conduit la construction des ports de Rosario, Mar del Plata et Arroyo Pareja et d’autre part d’évaluer l’organisation générale de ces ports construits sous l’égide d’ingénieurs français : plans, types d’équipements, mise en oeuvre, originalité éventuelle, adaptation au contexte local.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.