Archives de catégorie : Billets

La forme de radoub, un indicateur pertinent pour la périodisation de l’histoire des ports et des naviresde guerre (1870-1920). Les cas de Brest (France) et de Puerto Belgrano (Argentine)

Auteurs : Bruno ROHOU et Gustavo CHALIER

Cet article publié dans la revue ARTEFACT de juin 2022, se concentre sur la forme de radoub, qu’on utilisait pour l’entretien des navires de guerre. La période étudiée commence en 1870 avec la généralisation des cuirassés dans les marines du monde et se termine en 1920 avec la fjn de la Première Guerre mondiale. Les auteurs font l’hypothèse, d’une part, que la forme de radoub est un indicateur pertinent pour rendre compte de l’évolution des ports militaires et des navires de guerre et, d’autre part, que cet objet technologique s’inscrit dans une histoire locale, nationale et internationale en étudiant la forme de radoub du port de commerce de Brest et celle du port argentin de Puerto Belgrano.

VII eme Colloque international sur le patrimoine portuaire – ROSARIO – 11 et 12 aout 2022

Le VIIe Colloque international sur le patrimoine portuaire, organisé par le Núcleo e Ciudades Portuarias Regionales, IDEHESI-CONICET, Argentine, le Centre François Viète (EA 1161) de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) de Brest (France), l’Observatorio
de Comercio Internacional (OCI) du Département des Sciences Sociales de l’Université Nationale de Luján (UNLu, Luján, Argentine) et la Facultad de Derecho y Ciencias Sociales del Rosario de l’Université Catholique d’Argentine proposent de renforcer le processus de coopération scientifique internationale pour la valorisation du paysage culturel portuaire.

Lien vers les différents appels à communication.

Los diques de carena, indicadores para la historia portuaria. Los casos de Brest (Francia) y Puerto Belgrano (Argentina)

Cet article a été présenté lors de la conférence “Rigenerare le aree militari dismesse. Prospettive, dibattiti e riconversioni in Italia, Spagna e in contesti internazionali” qui a eu lieu à l’Université “Iuav di Venezia” les 23-24 septembre 2021) sous la direction de Federico Camerin et Francesco Gastaldi. L’objectif de cette conférence était de réfléchir sur la question des établissements militaires désaffectés dans le contexte national et international. 

 

Le port commercial d’Arroyo Pareja. Une aventure entrepreneuriale française en Argentine (1908-1947).

Publication en décembre 2020 dans la revue “Chronique d’histoire maritime“, n° 89, de la Société Française d’Histoire Maritime de l’article sur le port argentine d’Arroyo Pareja écrit par Gustavo Chalier et Bruno Rohou

Résumé :

Cet article raconte l’histoire d’un port argentin construit par des hommes d’affaires et des techniciens français dans les eaux de l’Atlantique Sud : Puerto Rosales, anciennement appelé Arroyo Pareja. Stratégiquement situé dans les eaux de Puerto Belgrano, dans la Bahía Blanca, sa construction et son développement ont été une tentative de la capitale française pour construire un espace économique et un circuit productif dans cette région d’Argentine au début du XXe siècle. Il propose également d’apporter des éléments tendant à la compréhension de la construction et de l’évolution des ports au-delà de leur situation géographique, en visualisant les éléments politiques et économiques concomitants.

El dique seco, un indicador para la historia de la evolución de los puertos

Article “El dique seco, un indicador para la historia de la evolución de los puertos”  présenté au “V Coloquio Internacional de Patrimonio Portuario”.

Auteurs : 

Bruno Rohou, Núcleo de Ciudades Portuarias Regionales ,Centre François Viète, (Brest, Francia)

Gustavo Chalier, Núcleo Historia Ciudades Portuarias Regionales, Departamento de Humanidades, Universidad Nacional del Sur, Archivo Histórico Municipal de Punta Alta (Punta Alta, Argentina)

MODERNISATION DE RIVAGES TECHNIQUES ENTRE L’ARGENTINE ET LA FRANCE : LES PORTS DE ROSARIO, ARROYO PAREJA, MAR DEL PLATA ET QUEQUÉN (1900-1930)

Se publico en junio del 2020, en la revista «Cahiers François Viète» un articulo de BRUNO ROHOU, MIGUEL DE MARCO, GUSTAVO CHALIER & MARTIN PETERSEN, miembros del Núcleo de Estudios Históricos de las Ciudades Portuarias Regionales, del IDEHESI-CONICET :  Modernisation de rivages techniques entre l’Argentine et la France : les ports de Rosario, Arroyo Pareja, Mar del Plata et Quequén (1900-1930)

Publication de la THÈSE

La thèse que j’ai rédigée après 5 années de travail s’intitule :
” Modélisation des ports de Brest (France), Rosario et Mar del Plata (Argentine) en tant que macro systèmes technologiques complexes : application à la modélisation des connaissances pour l’histoire des sciences et des techniques”.

La thèse est disponible sur le site theses.fr

Soutenance de Thèse

Je soutiens, le jeudi 13 décembre 2018, ma thèse de doctorat intitulé “Modélisation des ports de Brest (France),Rosario et Mar del Plata (Argentine) entant que macro systèmes technologiquescomplexes : Application à la modélisationdes connaissances pour l’histoire des sciences et des techniques”.

Soutenance à 14h, à l’UFR Lettres et Sciences Humaines – Salle des thèses – Yves Moraud

Avis de soutenance et résumées 

Le silo-élévateur terminal, un élément du paysage culturel portuaire de Rosario (1905-1940)

Resumen : Trabajos recientes han demostrado que la historia científica y técnica de un puerto se puede periodizar estudiando la evolución de dos indicadores relevantes, a saber, los muelles y las grúas. Esta comunicación presenta un tercer indicador de periodización, relevante para los puertos de cereales: el elevador de cereales. Los elevadores de grano son instalaciones mecánicas que se utilizan para almacenar y mover grano para procesos de limpieza y secado y para llenar bodegas de barcos o vagones de tren. Los elevadores de cereales pueden ser de dos tipos, ya sean locales o
terminales. Los silos locales o de campo se encuentran en el lugar de producción. Elevadores terminales se ubican en lugares donde los cereales salen del país; en Argentina se construyen generalmente en puertos y son, por su tamaño, elementos imponentes del patrimonio portuario argentino. Este trabajo propone estudiar los silos del puerto de Rosario como un indicador relevante de la periodización de los paisajes portuarios para la historia de la ciencia y la tecnología entre 1905 y 1940

Leer el articulo.